ZERO GUNNER 2 (Dreamcast ; 2001)

Publié le par Ryo

ZG--1-.jpg

 

      Bon, voilà ça y est mon premier test depuis fiou 15 ans et mes rêves d'adolescent de devenir testeur de jeux vidéo (ah... gagner sa vie en jouant tous les jours ça devait être le pied... mais en fait pas tant que ça!). Je commence donc sur Zero gunner 2, en fermant les yeux et en me replongeant dans le passé. Je me souviens alors d'un excellent shoot sur Dreamcast, qui m'en mettait plein les mirettes, exploitant bien les polygones, mais un gameplay purement 2D sans gestion de la profondeur, une copie conforme du système Naomi, équivalent arcade de la dreamcast (en plus, pour avoir comparé de visu en mettant côte à côte un MGCD avec une dreamcast et la version Naomi, à part la gestion de crédit plus simple sur la carte mère Naomi, c'est kif kif). Tout ça c'est bien beau mais qu'en est il maintenant en 2012, soit 11 ans après sa sortie initiale? Est-il toujours extraordinaire avec tout ce que j'ai vu passer? Si avec Cave, on est sûr que le shoot vieilli bien, qu'en est-il de ce shoot qui se prévalait d'une bonne couche technologique à l'époque?

 

Ryo, Neo Arcadia

 

Pour commencer...

 

      Le jeu en lui même, est un shoot them up qui a la particularité de ne pas avoir un déroulement purement vertical ou horizontal, mais mixte avec la possibilité de tourner sur soi-même, ce qui somme toute est cohérent avec le choix de l'hélicoptère en "vaisseau" du joueur.

 

ZG (2)

      Phase 1 : allumer la Dreamcast  (on voit qu'elle a été commercialisée en 1998 au japon au passage...) ça doit bien faire 3 ans que je l'avais pas allumé, donc exit la pile. On commence donc avec le choix de 3 hélicoptères. Le gameplay est simple : 2 boutons, un pour tirer en continu et un autre pour activer la vision du sens du tir. En laissant alors appuyer sur celui-ci tout en agitant le stick ou le pad, on réoriente le tir et c'est ce qui va faire tout le sel de ce shoot...

 

 

Début de jeu :  le choix de 3 hélicoptères, qui conditionneront le gameplay (plus ou moins lent, puissance des tirs, évolution dans les stages.)

ZG--3-.jpg

 

La marque de fabrique Psyko

 

      Maintenant que l'on a effectué l'entrée en matière, parlons un peu de psyko. Si vous êtes amateur de shoot them up sans plus, vous connaissez sans doute CAVE, c'est l'éditeur de Danmaku (shoot them up avec plein de boulettes à éviter), mais connaissez vous bien Psyko ou encore Seibu avec son Raiden? On a 2 styles un peu différents de shoot, les shoot them up modernes et les shoot them up old-school, et personnellement je dirais que Psyko est entre les 2 particulièrement dans ce titre... Dans un shoot them up "moderne" type Danmaku, plein de tirs souvent sous forme de boulettes bien visibles et bien lentes qui envahissent l'écran (avec un masque de collision tellement petit qu'en le maitrisant bien, il est possible d'éviter toutes les boulettes), alors que dans un shoot them up old school style Raiden, il y a beaucoup moins de tirs, par contre ils partent comme une balle, il faut alors déjà être en mouvement permanent pour les éviter...Et bien zerogunner 2 c'est un peu ça, des tirs plus rapides que dans un cave pur souche, mais nettement moins de tirs à l'écran. Associé au fait qu'il faille toujours tourner pour orienter son tir en fonction de l'arrivée des ennemis qui viennent du haut, bas, gauche ou droite, ça donne un shoot nerveux malgré un gameplay old school. Bref,  il en faut pas plus pour commencer à bien s'amuser...

 

      Ensuite l'autre marque de fabrique de Psyko que l'on trouve dans tous leurs shoots ou presque depuis strikers 45 II, c'est la transformation des boss. Chaque boss se décompose en 2 étapes voire plus. On part d'un avion qui se transforme en robot, un sous marin en robot, un train en robot... C'est très esthétique et ça donne une personnalité au boss. Je dirais qu'il n'y a pas de technique particulière pour les détruire contrairement à un R TYPE  par exemple, mais leur personnalité comble un peu ce manque de technique de jeu...

 

      La griffe psyko c'est aussi leur gestion spéciale de la difficulté, on a généralement un tron commun de niveau (ici il me semble qu'il s'agit des 5 premiers sur 7) où c'est une promenade de santé, on vole on shoot ou tourne autour dans la joie et la bonne humeur, l'agencement des niveaux étant aléatoire ou variant suivant l'hélicoptère choisi au début... Et boom dès le boss du 5ème niveau, on est plus devant le même jeu, la difficulté prend + 200%, ça arrive plus vite de partout, limite énervant. C'est le style de psyko, un peu frustrant par cette difficulté mal lissée mais on retrouve ça dans tous leurs shoots ou presque (strikers 45 II ou strikers III étant redoutables vers les derniers niveaux...)

 

 

ZG--4-.jpg

ZG--5-.jpg

                                       De l'avion furtif qui se transforme en robot...

ZG--6-.jpg

ZG--7-.jpg

                                               En passant par un sous-marin...

ZG--8-.jpg

ZG--9-.jpg

                                                ...ou tout simplement un train

 

 

Du jeu "retro" au jeu "viellot"

 

Maintenant que l'on a balayé un peu le système de jeu avec une fine couche de culture vidéo ludique en matière de shoot them up. Qu'en est il par rapport à 2012 ?

 

Onze ans, c'est long. Entre temps, beaucoup de choses sont sorties (enfin pas tant que ça en terme de shoot them up, le genre étant à l'agonie depuis 1995 ou pas loin...).  Si sur xbox live, PSN on a vu arriver des petites productions sympathiques comme soldner X 1 et 2 qui en mettent d'avantage plein les yeux, ou encore le récent Hard corps uprising, les graphismes de ce zero gunner 2 -qui a l'époque misait sur la technique- ont du coup pris un coup de vieux. Mais bon vous qui nous lisez, vous n'en restez sûrement pas là... Déjà les excellentes musiques qui dynamisent bien l'action, ont une personnalité et restent en tête. C'est d'ailleurs ce qui manque énormément dans les productions actuelles, une ambiance sonore qui se chantonne en allant au bureau le matin...

 

Ensuite, le style d'orientation des tirs, peu courant (mais suffisamment original pour avoir envi d'y retourner) le sauve le titre de sa technique un peu vieillotte actuellement.Si je devais donner une note, je dirai 95% en 2001/ 2002 et 80% en 2012. De plus, d'autres shoots ont à côtés de ça très bien vieillis comme ray force, dodonpachi, raiden 2, ...

 

Si après la lecture de ce test, vous avez envie d'aller plus loin et de tâter la bête, il y a 2 solutions, la version dreamcast qui côte pas mal ou alors, sur borne avec la version cartouche Naomi, le titre n'étant pas sorti sur d'autre support. On peut dire que la version Dreamcast est "arcade perfect", d'ailleurs ça  ne me gène pas de le mettre sur ma borne avec le MGCD Dreamcast :). Pour un autre son de cloche, je vous invite aussi à jeter un coup d'oeil au test de Mark MATRIX de shmup, un homme de bon goût.

 

http://www.shmup.com/index.php?page=fiche&id=394

Publié dans Retro gaming

Commenter cet article